Autres produits

Informations sur les cyberfraudes et comment les éviter

Les escroqueries sur Internet englobent diverses pratiques frauduleuses, employées par des cybercriminels sur Internet. Les fraudes peuvent se présenter d'une multitude de manières différentes, par des messages de phishing, sur les réseaux sociaux, par SMS sur un téléphone portable, via de faux appels du support technique, par le biais de scarewares, etc. Le but de ces arnaques peut être de voler des informations de carte de crédit, d'enregistrer des identifiants d'utilisateurs et des mots de passe, voire d'usurper des identités.

Voici quelques-unes des cyberfraudes les plus courantes.

Fraudes par message électronique

Les fraudeurs qui se font passer pour NortonLifeLock dans leurs messages électroniques et SMS tentent souvent de créer un sentiment d'urgence en menaçant de débiter votre carte de crédit si vous ne réagissez pas. Ils peuvent également contenir des avertissements concernant des paramètres antivirus expirés ou une infection sur votre ordinateur. La plupart d'entre eux vous demandent de contacter quelqu'un de toute urgence, de vous connecter à un site d'usurpation, d'ouvrir une pièce jointe, d'appeler un numéro ou de fournir des informations personnelles ou relatives à votre compte.

Ne cliquez jamais sur un lien dans un message électronique suspect. Transmettez ces messages électroniques suspects en pièce jointe à spam@nortonlifelock.com.

Consultez Vérification de la légitimité d'un courrier électronique que vous avez reçu de Norton pour obtenir la liste des domaines légitimes.

Exemple de message électronique :

Sample email

Certains fraudeurs envoient également des messages électroniques qui semblent provenir d'une entreprise réputée (par exemple, PayPal, Microsoft). Le message électronique contient l'avis de renouvellement de Norton, une facture jointe et un numéro de téléphone à appeler pour annuler un prélèvement en attente sur la carte de crédit.

Pour éviter ce type de fraudes, méfiez-vous des offres qui semblent trop belles pour être vraies et vérifiez les fautes d'orthographe ou de grammaire dans l'offre.

Sample alt text

Fraudes au support technique

Les entreprises qui se font passer pour des fournisseurs de support logiciel prétendent offrir des services de support logiciel, au nom de grandes entreprises de technologie, afin d'accéder à vos informations personnelles et de les exploiter. Elles gagnent souvent votre confiance en vous faisant croire qu'elles sont affiliées à des entreprises réputées, tout en jouant sur la peur que vous éprouvez à l'idée de découvrir que votre ordinateur est infecté de virus ou malwares. Beaucoup dépensent des centaines de dollars en logiciels inutiles et en services de support factices, ce qui entraîne souvent le téléchargement, à leur insu, de logiciels dangereux rendant leur ordinateur accessible aux fraudeurs. Pour plus d'informations, lisez l'article Fraudes au support technique.

Fraudes sur les réseaux sociaux

Ce type d'arnaque prend la forme de publications qui défilent dans votre fil d'actualité, dans le but de vous faire cliquer sur un lien hébergeant peut-être un malware. Pour en savoir plus sur les différents types de fraudes sur les réseaux sociaux, lisez l'article En savoir plus sur les fraudes sur les réseaux sociaux.

Fraudes sur les apps mobiles et par SMS

Les fraudes utilisant un téléphone portable peuvent prendre de nombreuses formes, mais les plus courantes sont les apps de phishing et les SMS frauduleux. Les apps sont conçues pour ressembler à des produits légitimes, tout comme un message électronique de phishing. Le principe est le même, mis à part qu'au lieu d'être envoyé par message électronique, le malware est transmis par une application trompeuse ou un SMS.

Conseils et meilleures pratiques pour éviter les cyberfraudes

  • N'ouvrez pas les messages électroniques, ne cliquez pas sur les liens et/ou ne téléchargez pas les pièces jointes provenant de sources douteuses. 
  • Ne croyez pas aux offres alléchantes. Si une offre vous semble trop belle pour être vraie, c'est sans doute le cas. 
  • Utilisez l'authentification à deux facteurs. En plus des mots de passe forts et uniques, il n'est jamais inutile d'ajouter une couche supplémentaire de sécurité à vos comptes en ligne.
  • Assurez-vous d'utiliser un logiciel antivirus à jour. Tenez-vous informé des nouveaux types de malwares qui circulent.
  • Ne répondez pas aux demandes d'informations personnelles ou de mots de passe.
  • Rejetez les conseils ou l'aide non sollicités. Les fraudeurs vous demandent votre aide pour obtenir des informations, ou vous proposent de vous aider, souvent en se faisant passer pour un service d'assistance technique.

Prochaines étapes si vous avez déjà été victime d'une fraude

  1. Modifiez les mots de passe de votre ordinateur, de vos comptes bancaires, de votre compte Norton et de tout autre site web protégé par mot de passe que vous visitez.
  2. Exécutez une analyse complète du système pour détecter de possibles virus sur votre ordinateur.
  3. Utilisez Norton Power Eraser, qui utilise une méthode plus intensive pour analyser votre ordinateur afin de détecter les menaces plus complexes qu'un programme antivirus traditionnel ne peut pas détecter.
  4. Contactez l'entreprise qui vous a facturé et demandez un remboursement. Si vous ne parvenez pas à obtenir un remboursement de l'entreprise directement, contactez votre banque pour leur expliquer le problème.
  5. Déposez plainte auprès de l'autorité compétente :

    Autorités de protection des consommateurs et de la concurrence dans le monde.

La solution m'a aidé(e) à résoudre mon problème.

Oui Non

Aidez-nous à améliorer cette solution.

Merci de nous aider à améliorer nos produits

Que souhaitez-vous faire ?

Trouver autres solutions, faire des recherches sur la communauté Norton ou nous contacter ?

ID du document : v105274822
Système d’exploitation : Android;Mac;Windows;iOS
Dernière modification : 28/09/2022